La PKI ou comment industrialiser la gestion des clés 8 avril 2014

Autrefois, dans les réseaux informatiques, n’importe quel utilisateur pouvait accéder à un réseau à partir d’une identité qui pouvait être créée sans aucune preuve tangible. Avec la nécessité d’interconnexion des informations au sein des entreprises, de nombreux intervenants peuvent avoir besoin d’accéder aux réseaux informatiques de ces enseignes qui peuvent être des intranets, d’extranets ou de sites Internet. A cet effet, des personnes non autorisées peuvent, volontairement ou non, consulter ou modifier facilement certaines informations numériques telles que des transactions, des transferts de fichiers ou encore de messages électroniques.

A quoi sert un certificat électronique ? 25 février 2014

Avec l’apparition de l’économie numérique et toutes les procédures liées au développement des échanges d’informations électroniques, il est nécessaire d’instaurer la confiance entre les acteurs en relation. De plus, avec la démocratisation de l’accès au réseau Internet depuis ces dernières années, les échanges par courrier électronique, les espaces extranet et intranet collaboratifs mais aussi les achats sur les magasins de vente en ligne ont connu une expansion à grande vitesse. Les documents en papier deviennent rares car tout se bascule vers le numérique.

Mise en place d’une plateforme de signature électronique 25 février 2014

La signature électronique connait actuellement une forte expansion dans les usages quotidiens et son utilisation concrète devient de plus en plus diversifiée aussi bien dans les applications professionnelles qu’au service du grand public. Permettant à des particuliers ou à des entreprises de faire signer à leurs correspondants des documents en ligne à partir d’un bouton « signer » depuis leur site web, cette solution innovante est reconnue pour son efficacité mais aussi pour ses nombreux usages et avantages.

Différence entre certificat électronique et signature électronique 25 février 2014

Avec l’avancée de la dématérialisation des documents et les offres proposées par les plateformes de spécialisées dans la cryptographie des données en ligne, il n’est pas toujours évident de faire la différence entre le certificat électronique et la signature électronique. Et pourtant, ces deux termes ont chacun leurs propres caractéristiques et spécificités. Voyons donc en quoi ils consistent et leurs principales utilités.

L’archivage d’un document signé électroniquement 25 février 2014

Avec le développement d’Internet et des progrès effectués dans le domaine de la sécurité des informations, il n’est plus nécessaire de stocker toutes formes de documents dans des placards ni sur tout autre type de supports tels que les DVD, les CD ou encore les papiers. Finies donc les boîtes archives en carton car les temps évoluent et l’utilisation du papier commence à devenir désuète. Aujourd’hui, tout se bascule vers le tout numérique.

La valeur légale de la signature électronique 25 février 2014

La signature électronique existe depuis plus d’une dizaine d’années. Une durée paraissant peut être assez importante mais demeurant tout de même très peu lorsqu’elle est comparée à celle de la signature manuscrite. De nos jours, la signature électronique reste encore méconnue aussi bien de la part du grand public mais aussi aux yeux d’un certain nombre de professionnels. Ainsi, la question sur la valeur légale de cette signature électronique revient toujours dans de nombreux sujets de discussion.

Différence entre certificat électronique et signature électronique 25 février 2014

Malgré les nombreux textes présentés sur les sites web, de nombreuses personnes ont encore du mal à faire la distinction entre le certificat électronique et la signature électronique. Effectivement, ces deux termes répondent à des objectifs communs en matière de sécurité des technologies de la communication et de l’information. Par ailleurs, ils ont chacun leur principale fonction tout en étant complémentaire.

Pourquoi obtenir un certificat RGS ? 25 février 2014

De nouveaux impératifs doivent être adoptés par les administrations françaises en termes de sécurité informatique. En effet, le certificat RGS ou Référentiel Général de Sécurité visant à apporter une normalisation dans les échanges de l’administration est obligatoire depuis mai 2013.

Qu’est ce qu’une autorité de certification ? 25 février 2014

Représentée par une société, une organisation ou un service administratif, une autorité de certification est un prestataire chargé de concevoir, de délivrer mais aussi de gérer des cartes d’identité électroniques pour le compte d’utilisateurs. Servant de caution morale, l’autorité de certification s’engage sur l’identité d’un individu par le biais d’un certificat dont le champ d’application dépend du crédit de l’autorité. L’étendue de ce contrat peut alors être limitée sur le plan organisationnel d’une société ou s’étendre jusque dans les relations externes, c’est-à-dire, avec d’autres administrations et organisations.

Les avantages du certificat SSL 25 février 2014

De nos jours, de nombreuses formes de piratage émergent sur le web à tel point que de nombreux internautes se plaignent de voir leur identité mais aussi leurs numéros de carte de crédit voler par des personnes malhonnêtes ou par de grands arnaqueurs. Pour faire face à tous ces problèmes, le certificat SSL se présente comme une solution assurant la sécurisation des connexions permettant de crypter les échanges d’informations ainsi que les transactions entre un site web et un internaute. Il suffit de contacter un hébergeur pour acheter ce type de certificat.

Contactez-nous
Demande d'information

Demande d’assistance :
Merci de suivre ce lien.

Pour toute autre demande, merci de renseigner ce formulaire